jeudi 29 mai 2014

Urgences



Synopsis :
Le quotidien des médecins et infirmières travaillant au service des urgences d'un hôpital de Chicago.


Urgences (ER pour Emergency Room) est une série télévisée américaine en 331 épisodes de 45 minutes, créée par Michael Crichton en 1994.


Le scénario original a été écrit en 1974 par l’écrivain Michael Crichton.  Il est basé sur sa propre expérience en tant qu'interne en médecine dans des urgences surchargées. Mais l’idée n’eut pas de suite et Michael Crichton se consacra à d'autres projets.
En 1993, son roman Jurassic Park  fut adapté au cinéma par Steven Spielberg.
Après cette étroite collaboration, Crichton proposa alors le scénario de Urgences à Spielberg.Un pilote pour une série télévisée vit enfin le jour.
Le script original de Crichton fut quasiment inchangé, mis à part le fait que le personnage de Susan Lewis devint une femme et celui de Peter Benton devint un afro-américain.

Au fil des saisons de la série, tous les personnages ont évolué.
 Par exemple, John Carter (interprété par Noah Wyle) jeune interne dans la première saison devient médecin à part entière. Il a quitté la série après la fin de la 11e saison, peu de temps après avoir été nommé titulaire enseignant de l'hôpital. De plus en plus souvent, les départs de comédiens se sont traduits par des événements tragiques pour leur personnage (mort, etc.) mais aussi par la volonté de changer de vie, comme le docteur Ross (George Clooney) parti à Seattle.

Urgences est la série ayant connu le plus de bouleversements de casting en 15 ans. Aucun des acteurs principaux des 9 premières années de la série n'est présent en tant que personnage régulier dans la dernière saison..

Ces départs nombreux sont dus notamment :
  • à des acteurs souhaitant à l'instar de George Clooney percer au cinéma (Noah Wyle, Anthony Edwards, Mekhi Phifer, Goran Visnjic).
  • à des décisions scénaristiques parfois controversées (Alex Kingston, Paul Mccrane, Ming-Na, Maria Bello ont tous vu leur personnage disparaître de force ou par accord avec les producteurs).

En revanche tout est parfois mis en œuvre pour garder un acteur souhaitant partir : ainsi Julianna Margulies a refusé un contrat s'élevant à près de 27 millions de dollars pour rester au-delà de la saison 6 et faisant d'elle l'actrice de série la mieux payée de toute l'histoire de la télé.
Sherry Stringfield, quant à elle, a quitté deux fois la série (en 1996 et en 2005 après son retour en 2001).
Enfin, Laura Innes (Kerry Weaver) détient le record de participation en étant resté de 1995 à début 2007, l'actrice étant partie pour se consacrer à la réalisation, entre autres, des épisodes de la série qu’elle venait de quitter.

La dernière saison a été l’occasion du retour de bon nombre de personnages :
  • John Carter revient au service des urgences ; un rein lui est greffé dans l'hôpital où opère Benton.
  • Mark Greene et Romano apparaissent dans un flashback qui concerne la nouvelle responsable des urgences.
  • Carol et Doug sont à l'hôpital de Seattle où Neela et Sam viennent chercher des organes pour des transplantations.
  • Jerry revient à l'accueil.
C'est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les personnages partis quelques années auparavant

Pour le côté technique et médical, les scénaristes ont observé les hôpitaux des alentours de Los Angeles pour avoir des idées. Un des premiers épisodes dans lequel un bébé a un cintre coincé dans la gorge était par exemple inspiré d'un fait réel des urgences de l'hôpital de Los Angeles. Cependant, le fait fut amplifié par l'ajout d'une scène où le bébé est sous perfusion et doit subir une trachéotomie (dans le cas réel, les médecins avaient pu l'extraire sans une telle opération). Les auteurs s'inspirent également de la carrière des médecins et des infirmières qui travaillent sur la série et nouent des contacts réguliers avec des membres du personnel médical partout dans le pays.

Petite anecdote amusante : le personnage de Doug Ross baisse souvent la tête, que ce soit en signe d'amusement, de déception, de honte ou parce qu'il semble perdu dans ses pensées. Il s'agit d'une manière détournée pour l'acteur George Clooney de regarder des bouts de papiers sur lesquels sont indiqués les termes techniques et médicaux de ses dialogues. L'acteur a en effet expliqué qu'il était incapable de s'en souvenir.

J’ai suivi cette série avec passion pendant 15 ans, tant pour le côté technique que pour la profondeur de ses personnages.
Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec le livre Docteurs de Eric Segall dont je vous ai parlé il y a peu de temps et avec toutes les séries médicales qui ont vu le jour par la suite, comme Grey's Anatomy.
Mais pour moi, Urgences restera la meilleure.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire