mercredi 7 mai 2014

John Travolta, le danseur derrière l'acteur



Vous connaissez tous John Travolta l'acteur, mais j'avais aussi envie de parler ( comme je l'ai fait pour Christophen Walken récemment) du danseur. J'avais déjà commencé avec un article sur le film Michael.

Né dans une famille d'acteurs, John Travolta est le cadet de six enfants (il a deux frères et trois sœurs : Joey, Margaret, Sam, Ellen et Ann). Son père Salvatore, footballeur semi-professionnel qui deviendra commerçant et collaborateur d'une firme de pneus, est fils d'un immigré napolitain. Sa mère, Helen Cecilia (née à Burke), est quant à elle d'origine irlandaise. Elle fut actrice, réalisatrice et chanteuse (dans un groupe de radio locale, les Sunshine Sisters) puis professeur d'anglais et d'art dramatique.

En 1970, il abandonne les études à l'âge de 16 ans pour se consacrer à la comédie musicale. Il prend des cours de claquettes avec Fred Kelly, le frère de Gene Kelly et obtient différents petits rôles dans des comédies musicales de Broadway à New York (dont Grease) et le spectacle de music-hall rétro des Andrews Sisters.

En 1975, John Travolta débute dans la série télévisée Welcome Back, Kotter où il incarne le rôle d'un jeune homme désinvolte qui lui colle à la peau et le rend populaire aux États-Unis.

En 1977, il atteint la consécration mondiale grâce à La Fièvre du samedi soir avec le rôle de Tony Manero.



suivi en 1978 de l'immense succès de l'adaptation au cinéma de la comédie Grease.



En 1983 , il reprend son rôle de Tony Manero dans la suite de la Fièvre du Samedi soir, mis en scène par Sylvester Stalone : Staying alive. 



Sa carrière a ensuite connu des hauts et des bas mais il reste pour beaucoup une figure emblématique du cinéma, jusqu'à son grand retour en 1994 dans Pulp Fiction. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire