lundi 28 juillet 2014

La prophétie de Venise - Moka


Avis :


4e de couverture : 

1996 : 12 adolescents sont assassinés à Venise… 2012 : Et si tout recommençait ? Engagé par le richissime Vianney de la Tour Audelange, le détective Maxime Dancourt rouvre le dossier du massacre de Venise. Quand il découvre que 2012 est une année bissextile à 13 lunes, comme 1996, la course contre la montre a déjà commencé... Le ciel serait-il la clé du mystère ? Quel étrange lien relie les crimes au Zodiaque ? Maxime et son fils Lubin vont découvrir que personne n’est innocent…


Auteur:


Elvire Murail (Le Havre, 7 juin 1958), est une écrivaine française, principalement auteur de livres
pour la jeunesse sous le nom de plume de Moka. Fille du poète Gérard Murail, elle est la sœur cadette des écrivains Marie-Aude et Lorris Murail, et du compositeur Tristan Murail.

Diplômée de l'Université de Cambridge, elle débute sa carrière littéraire par des romans pour adultes. Elle connait le succès avec son premier livre, Escalier C, qui sera porté au cinéma par Jean-Charles Tacchella.

Après avoir signé quatre romans pour adultes, elle entre en littérature de jeunesse en 1989 sous le pseudonyme de Moka. Elle signe de ce pseudonyme plus de soixante-dix romans pour la jeunesse, édités principalement à L'École des loisirs dans les collections Mouche, Neuf et Médium. Ces romans sont pour la plupart des livres de mystères entre policier et fantastique pour adolescents de 10 à 15 ans.

Elle travaille également comme scénariste et dialoguiste pour le cinéma et la télévision.




Ce qui m'a attiré dans ce roman dans un premier temps est le mélange annoncé par le résumé : policier et ésotérisme.

Ensuite le fait que l'enquête soit menée tant par Maxime que par son fils Lubin, un adolescent déscolarisé en rupture avec la société mais pas trop rebelle quand même... Le détective a été engagé par un homme très riche qui veut qu'il enquête sur la mort de sa petite fille en 1996. 
Il découvrira un secret ancestral et une prophétie qui le mènera à continuer l'enquête malgré ses réticences et surtout à y impliquer son fils. 

A partir de la moitié du livre, on suit également le parcours de Bragance, une adolescente perturbée, qui commence à fréquenter la Sphére Fébus, un cercle qui promet aux parents épuisés par des ados difficiles de remettre leurs enfants dans le droit chemin. 

Les lieux sont importants également : le Sud de la France et Venise. A propos de cette dernière, l'histoire a un lien très fort avec la légende du Crocodile de l'île San Michele

J'ai aimé les personnages : Maxime, détective privé consciencieux et père parfois dépassé, Lubin, adolescent un peu foufou mais perspicace, Garance jeune fille perturbée par la mort de son père mais somme toute équilibrée...

Le style est fluide et sans fioriture. Les chapitres sont courts et bien découpés. 

La conclusion très axée sur le côté surnaturel offre un bon dénouement à l'histoire et ouvre vers d'autres perspectives. 

En tout cas, ce livre m'a donné envie d'en lire plus de cet auteur !


Extraits:

 Car comment accepter que des parents aient pu sacrifier leurs propres enfants sans y voir l'intervention du diable ? Il est peut être rassurant de penser que les hommes ne sont pas les seuls coupables de leurs pires actions. Nous devrions pourtant admettre que nous sommes les créateurs du mal que nous causons. Le diable a bon dos, parfois...


Tu sais ce que signifie Lubin ? "Petit loup", Maxime, ça veut dire " le plus grand". Moi grand. Toi, petit. Pigé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire