jeudi 29 janvier 2015

Chicago Police Departement



Synopsis:

Des officiers en uniforme qui patrouillent et combattent le crime dans la rue, aux membres de l'unité des renseignements affectés à des affaires majeures (crime organisé, trafic de drogue, homicides...), toutes les recrues du poste de police du district 21 de Chicago risquent quotidiennement leurs vies. Ces énormes responsabilités dépassent souvent le simple cadre professionnel et entâchent la sphère privée de ces hommes et de ces femmes d'exception.

Cette série est  une série américaine créée par Dick Wolf et un spin off de Chicago Fire. On y retrouve notamment le Sgt Hank Voight, devenu chef de section.

C'est un policier aux méthodes assez controversées. Il a d'ailleurs été arrêté pour corruption, puis libéré afin de diriger une unité d'élite. Etre policier est une vocation pour lui : il est né pour servir et protéger les gens. Mais d'un autre côté, il est capable de tout pour arriver à ses fins et peut se révéler terrifiant.
Sa relation avec son fils, un délinquant notoire, tout juste sorti de prison, est aussi très ambigu. Aussi, s'il tente de le remettre dans le droit chemin, il n'hésite pas à faire jouer ses relations, voir à menacer certains de ses contacts pour lui empêcher de retouerner derrière les barreaux.

La ville de Chicago est presque aussi un personnage à part entière dans cette série. Tous les officiers de police veulent la protéger : c'est leur ville.

D'ailleurs, pour moi, c'est le plus de cette série : les personnages. Ils sont beaucoup plus "humains" que dans les séries du même genre. Et pourtant, comme vous commencez à le savoir, je suis une accro aux séries policières. J'en ai donc vu et suivi un bon nombre. Mais celle-ci est vraiment différente.
Les personnages donc, semblent plus réalistes, avec leurs qualités et leurs défauts. La seule fille de l'unité d'élite ne court en talons hauts, hyper maquillée et avec un brushing impeccable. Elle porte des chaussures confortables et s'attache les cheveux pour travailler. Ce sont peut être des détails, mais je trouve que ça "crédibilise" les personnages.

Chacun arrive avec son passif, ses soucis personnels et ses joies. Bref, la vraie vie quoi...

Le ton change également. La résolution des enquêtes ne coule pas de source. Voight et ses collègues sont parfois obligés d'employer des méthodes à la limite de la légalité pour coincer les coupables.

Cette première saison tient pour moi toutes ses promesses. A voir si cela durera dans le temps...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire