lundi 11 mai 2015

Finalement...



Après quelques jours de travail, il y a moins de dégâts que ce que je pensais dans la rédaction de la Moisson des Ténèbres.
J'ai encore beaucoup de boulot mais j'ai réussi à introduire l'arc narratif manquant plus facilement que ce que je cragnais.

Le manuscrit a atteint 120 pages. J'en ai revu une cinquantaine. Je vais continuer sur ma lancée maintenant. Allez, au boulot !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire