lundi 4 mai 2015

Atlantide, le code perdu - Kevin Emerson


4e de couverture:

Il y avait avant.
Et il y a maintenant.
Une Terre dévastée par les radiations solaires.
Une civilisation qui a sombré dans le chaos.

Et puis il y a Eden-Ouest, le paradis sous dôme. C'est là qu'Owen va passer ses vacances, sélectionné comme quelques autres.
Paradis ? Pas si sûr.

D'abord des blessures étranges. Une mise en garde énigmatique. Une transformation inquiétante...
Et une certitude : Owen peut sauver ce qu'il reste de la Terre.
A condition qu'il comprenne quel est son rôle.
Et comment le jouer...

Avis :
Auteur:
Avant d'être écrivain, Kevin Emerson a été banquier, moniteur de camps pour enfants et professeur à l'école élémentaire. Citoyen de Seattle, il partage aujourd'hui son temps entre ses livres et l'animation d'ateliers d'écriture pour les enfants.


J'ai tout de suite été intriguée par le pitch. En outre, je suis fascinée par tout ce qui touche de près ou de loin à l'Atlantide. Cela se ressent d'ailleurs souvent dans mes écrits, notamment Pangera.
Je trouvais intéressant l'idée de mélanger une dystopie à des éléments mythiques.
Ici, on imagine facilement le monde dans lequel vit Owen : une terre brûlée par les radioations mais aussi envahie par la montée des eaux, devastée par les catastrophes écologiques. Bref, un futur, s'il n'est pas très réjouissant, est malheureusement possible.
Quelques privilégiés vivent sous des dômes, répartis en 5 points différents de la Terre : les Eden.
C'est là qu'est envoyé Owen, en gagnant un concours, pour passer un mois, dans une espéce de colonie de vacances.
Une noyage accidentelle, dès les premiers jours, va changer le cours de sa vie.
Les rebondissements sont multiples, même si l'action est un peu longue à démarrer. Le style de l'auteur est très agréable à lire, fluide et simple ( tout ce que j'aime).
Les personnages sont très attachants, en dépit de certains un peu caricaturaux ( les petits caïds qui s'en prennent au plus faibles notamment).
Dans un monde, où rien n'est vraiment ce qu'il paraît, où la plupart des adultes mentent, Owen va aller à la rencontre de son destin et découvrir l'amour...
Un très bon moment de lecture et je pense que je vais surveiller la sortie du 2e tome, parce que j'ai vraiment envie de connaître la suite des aventures de cet adolescent.
Citations :
"Reste ici", avait-il dit. C'est ça. Il croyait que j'allais attendre le prochain "incident" ? La prochaine noyade, la prochaine vision étrange, le prochain commentaire voilé, la prochaine tentative d'enlèvement, la prochaine mort. Toutes ces choses qui m'arrivaient sans cesse, sans explications. N'était-ce pas aussi ma faute, quelque part ?
- D'après mon père, la plupart des étoiles filantes qu'on voit de nos jours sont des satellites morts, ai-je dit.
Lilly a levé les yeux vers le ciel.
- On ne les voit pas d'ici. Je n'ai jamais vu de véritable étoile filante. Ça doit être beau.
- Oui, c'est assez cool.
-C'est assez symbolique, aussi, que nos déchets nous tombent sur la tête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire